Cette reprise doit permettre à Zetes "de mieux desservir le territoire néerlandais et d'améliorer son service à la clientèle", explique la société dans un communiqué.

Les détails financiers de l'opération n'ont pas été divulgués. "Cette reprise, qui n'aura pas d'impact significatif sur notre structure bilantaire, a pu être réalisée rapidement grâce à la trésorerie disponible du groupe", précise Alain Wirtz, CEO du groupe Zetes, cité dans le communiqué.

Avant sa faillite, PHI Data occupait une trentaine de personnes. Après la reprise par Zetes, entre 10 et 15 personnes pourront rester dans l'entreprise, a indiqué une porte-parole de Zetes.

PHI Data conçoit, développe, intègre et entretient des solutions d'identification automatique et de capture de données.

Trends.be avec Belga

Cette reprise doit permettre à Zetes "de mieux desservir le territoire néerlandais et d'améliorer son service à la clientèle", explique la société dans un communiqué. Les détails financiers de l'opération n'ont pas été divulgués. "Cette reprise, qui n'aura pas d'impact significatif sur notre structure bilantaire, a pu être réalisée rapidement grâce à la trésorerie disponible du groupe", précise Alain Wirtz, CEO du groupe Zetes, cité dans le communiqué. Avant sa faillite, PHI Data occupait une trentaine de personnes. Après la reprise par Zetes, entre 10 et 15 personnes pourront rester dans l'entreprise, a indiqué une porte-parole de Zetes. PHI Data conçoit, développe, intègre et entretient des solutions d'identification automatique et de capture de données. Trends.be avec Belga