Le Halal Food Council reconnaît avec ce certificat que le port de Zeebrugge répond aux exigences fixées en matière d'origine, de transport, d'emballage et de traitement des produits.

"L'objectif est de pouvoir désormais travailler avec des entreprises de l'arrière-pays, autant pour l'import que l'export", explique Joachim Coens, du port de Zeebrugge.

Zeebrugge veut également s'adresser à un nouveau marché. "Pour le moment, un certain nombre de projets sont en cours avec plusieurs entreprises ainsi que des contacts, entre autres avec le Moyen-Orient", poursuit Joachim Coens. "Grâce à ses investissements dans la logistique alimentaire, Zeebrugge s'est développé en tant que Food Port".

Avec le certificat, Zeebrugge se positionne en tant que premier port halal d'Europe de l'Ouest. Seule Marseille, et son port méditerranéen, était précurseur en la matière.

Trends.be avec Belga

Le Halal Food Council reconnaît avec ce certificat que le port de Zeebrugge répond aux exigences fixées en matière d'origine, de transport, d'emballage et de traitement des produits. "L'objectif est de pouvoir désormais travailler avec des entreprises de l'arrière-pays, autant pour l'import que l'export", explique Joachim Coens, du port de Zeebrugge. Zeebrugge veut également s'adresser à un nouveau marché. "Pour le moment, un certain nombre de projets sont en cours avec plusieurs entreprises ainsi que des contacts, entre autres avec le Moyen-Orient", poursuit Joachim Coens. "Grâce à ses investissements dans la logistique alimentaire, Zeebrugge s'est développé en tant que Food Port". Avec le certificat, Zeebrugge se positionne en tant que premier port halal d'Europe de l'Ouest. Seule Marseille, et son port méditerranéen, était précurseur en la matière. Trends.be avec Belga