Le conte de fées n'est pas tout à fait terminé pour WOW en région namuroise. Fondé en 1983, ce groupe industriel composé de trois sociétés (WOW Company, WOW Technology et WIN Tech) a en effet déposé le bilan la semaine dernière, plongeant ses 94 employés dans le plus grand désarroi. " C'est une véritable douche froide et la situation est incompréhensible ", commente Erica Bolzonello, secrétaire permanente du syndicat ACV-CSC-METEA. Et on comprend son étonnement : il y a deux ans à peine, WOW Company était reprise sur la list...