Walt Disney a publié mardi un bénéfice en hausse de 54 % pour le premier trimestre de son exercice décalé. Il est meilleur qu'attendu par les analystes, grâce notamment à une progression de son chiffre d'affaires.

Le bénéfice net a bondi de 54 %, à 1,3 milliard de dollars, sur le trimestre clôturé le 1er janvier. Par action, cela représente 68 cents hors éléments exceptionnels, alors que les analystes tablaient sur 56 cents seulement. Le chiffre d'affaires a progressé de 10 % sur un an, à 10,7 milliards de dollars, meilleur que les 10,52 milliards prévus par les analystes.

"Nous avons enregistré un excellent premier trimestre, mené par un contenu créatif solide et notre capacité unique à fournir du très bon divertissement sur tous les supports, dans toutes les activités et sur tous les marchés où nous opérons", s'est félicité Robert Iger, CEO du géant américain des médias et du divertissement.

Trends.be, avec Belga

Walt Disney a publié mardi un bénéfice en hausse de 54 % pour le premier trimestre de son exercice décalé. Il est meilleur qu'attendu par les analystes, grâce notamment à une progression de son chiffre d'affaires.Le bénéfice net a bondi de 54 %, à 1,3 milliard de dollars, sur le trimestre clôturé le 1er janvier. Par action, cela représente 68 cents hors éléments exceptionnels, alors que les analystes tablaient sur 56 cents seulement. Le chiffre d'affaires a progressé de 10 % sur un an, à 10,7 milliards de dollars, meilleur que les 10,52 milliards prévus par les analystes."Nous avons enregistré un excellent premier trimestre, mené par un contenu créatif solide et notre capacité unique à fournir du très bon divertissement sur tous les supports, dans toutes les activités et sur tous les marchés où nous opérons", s'est félicité Robert Iger, CEO du géant américain des médias et du divertissement.Trends.be, avec Belga