"Le programme d'économies de Volvo menace les emplois. Quelque 3.000 personnes peuvent être licenciées", selon le quotidien économique Dagens Industri. En octobre, Volvo a annoncé la poursuite d'un plan d'économies drastiques qui lui a permis de redresser sa rentabilité en 2014. Le groupe compte poursuivre ses efforts de réduction des coûts structurels, avec un objectif d'économies supplémentaires de 3,5 milliards de couronnes (380 millions d'euros) d'ici à fin 2015.

Volvo a dit ne pas avoir arrêté de chiffre de suppressions d'emplois. "Cela va impliquer des changements pour nos employés mais où dans le monde, quand et de quelle manière, on va y revenir", a indiqué à l'agence suédoise TT une porte-parole du groupe, Kina Wileke, qualifiant de "pure spéculation" le chiffre avancé par Dagens Industri.

Il y a un an, Volvo Group annonçait la suppression de 2.000 emplois de cadres et consultants.

"Le programme d'économies de Volvo menace les emplois. Quelque 3.000 personnes peuvent être licenciées", selon le quotidien économique Dagens Industri. En octobre, Volvo a annoncé la poursuite d'un plan d'économies drastiques qui lui a permis de redresser sa rentabilité en 2014. Le groupe compte poursuivre ses efforts de réduction des coûts structurels, avec un objectif d'économies supplémentaires de 3,5 milliards de couronnes (380 millions d'euros) d'ici à fin 2015. Volvo a dit ne pas avoir arrêté de chiffre de suppressions d'emplois. "Cela va impliquer des changements pour nos employés mais où dans le monde, quand et de quelle manière, on va y revenir", a indiqué à l'agence suédoise TT une porte-parole du groupe, Kina Wileke, qualifiant de "pure spéculation" le chiffre avancé par Dagens Industri. Il y a un an, Volvo Group annonçait la suppression de 2.000 emplois de cadres et consultants.