Les discussions butent sur la question de la pression de travail, en hausse depuis qu'environ 250 travailleurs temporaires ont été congédiés.

Une première proposition de la direction, lundi, n'avait pas convaincu l'équipe du midi de reprendre la production. "Il y a eu des adaptations, mais il ne s'agit selon nous que de solutions provisoires et insuffisantes pour réduire la pression. Nous voulons des réponses à long terme", précise l'ACV.

Les négociations reprendront à 9h30.

Les discussions butent sur la question de la pression de travail, en hausse depuis qu'environ 250 travailleurs temporaires ont été congédiés. Une première proposition de la direction, lundi, n'avait pas convaincu l'équipe du midi de reprendre la production. "Il y a eu des adaptations, mais il ne s'agit selon nous que de solutions provisoires et insuffisantes pour réduire la pression. Nous voulons des réponses à long terme", précise l'ACV. Les négociations reprendront à 9h30.