Le ralentissement de l'économie chinoise a un impact sur les performances de VW. Ses ventes y ont baissé de 3,9% pour descendre à 1,74 million de véhicules vendus lors des six premiers mois de l'année. C'est la première fois que VW enregistre une telle baisse en Chine, qui est devenue son premier marché, depuis 2005.

La diminution est encore plus drastique en Russie (-41%) et au Brésil (-30%).

Au niveau mondial, les ventes du constructeur de Wolfsbourg n'ont baissé que de 0,5%, pour s'établir à 5,04 millions de véhicules lors du premier semestre 2015.

Le ralentissement de l'économie chinoise a un impact sur les performances de VW. Ses ventes y ont baissé de 3,9% pour descendre à 1,74 million de véhicules vendus lors des six premiers mois de l'année. C'est la première fois que VW enregistre une telle baisse en Chine, qui est devenue son premier marché, depuis 2005.La diminution est encore plus drastique en Russie (-41%) et au Brésil (-30%).Au niveau mondial, les ventes du constructeur de Wolfsbourg n'ont baissé que de 0,5%, pour s'établir à 5,04 millions de véhicules lors du premier semestre 2015.