Les conséquences du séisme et tsunami au Japon conduisent à d'importants problèmes dans l'industrie automobile, selon une enquête du Tijd menée auprès des firmes de leasing en Belgique.

A la suite de la catastrophe, plusieurs fabricants de voitures et de pièces détachées ont dû fermer temporairement leurs portes, conduisant à des pénuries dans le monde.

En Europe, Audi et Renault ont dû supprimer plusieurs couleurs de leur gamme et sont confrontées à des pénuries d'options comme des GPS et le Bluetooth. Chez Suzuki et Toyota, certains modèles ne sont même plus disponibles.

Les entreprises de leasing sont, en conséquence, confrontées à des problèmes. Leurs clients doivent parfois attendre plusieurs mois leur voiture.

Trends.be, avec Belga

Les conséquences du séisme et tsunami au Japon conduisent à d'importants problèmes dans l'industrie automobile, selon une enquête du Tijd menée auprès des firmes de leasing en Belgique.A la suite de la catastrophe, plusieurs fabricants de voitures et de pièces détachées ont dû fermer temporairement leurs portes, conduisant à des pénuries dans le monde.En Europe, Audi et Renault ont dû supprimer plusieurs couleurs de leur gamme et sont confrontées à des pénuries d'options comme des GPS et le Bluetooth. Chez Suzuki et Toyota, certains modèles ne sont même plus disponibles.Les entreprises de leasing sont, en conséquence, confrontées à des problèmes. Leurs clients doivent parfois attendre plusieurs mois leur voiture.Trends.be, avec Belga