En septembre, ce sont au total 2.100 vols qui vont être annulés, 2.900 en octobre, 2.800 en novembre et 1.700 pour la partie du mois de décembre affectée par la décision, détaille le transporteur dans un communiqué. "Nous nous engageons à prendre des mesures extraordinaires pour que nos passagers n'aient pas à changer leur projet de déplacement", explique United, une des trois grandes compagnies aériennes américaines avec American Airlines et Southwest à exploiter des 737 MAX avant leur interdiction de vol. Southwest a pour sa part annulé les vols sur MAX jusqu'au 5 janvier 2020, tandis qu'American l'a fait pour l'instant jusqu'au début du mois de novembre. Les trois compagnies aériennes devraient sans doute être indemnisées par Boeing une fois que le MAX sera de retour en service. Le calendrier est incertain, Boeing n'ayant toujours pas soumis aux régulateurs, pour certification, les modifications exigées.