Les administrateurs provisoires de Brink's Belgium ont reçu une offre formelle, mercredi, de la part du groupe suédois Loomis et de l'homme d'affaires Ramy Baron, a indiqué une source syndicale émanant de la CSC. Les autres repreneurs potentiels, parmi lesquels Cobelguard et Seris, ont renoncé.

Gérard Delvaux et Alain Zenner, administrateurs provisoires de Brink's Belgium, ont présenté un scénario de reprise la semaine dernière. Les candidats-repreneurs avaient jusqu'à mercredi midi pour déposer une offre. Demain jeudi, un plan social devrait être négocié. L'objectif est de mener cette reprise via une faillite et que le repreneur puisse reprendre une partie du personnel aux conditions négociées.

Les détails de l'offre Loomis-Baron ne sont pas connus. Les administrateurs l'étudient en ce moment et les syndicats seront prévenus jeudi.

Trends.be, avec Belga

Les administrateurs provisoires de Brink's Belgium ont reçu une offre formelle, mercredi, de la part du groupe suédois Loomis et de l'homme d'affaires Ramy Baron, a indiqué une source syndicale émanant de la CSC. Les autres repreneurs potentiels, parmi lesquels Cobelguard et Seris, ont renoncé.Gérard Delvaux et Alain Zenner, administrateurs provisoires de Brink's Belgium, ont présenté un scénario de reprise la semaine dernière. Les candidats-repreneurs avaient jusqu'à mercredi midi pour déposer une offre. Demain jeudi, un plan social devrait être négocié. L'objectif est de mener cette reprise via une faillite et que le repreneur puisse reprendre une partie du personnel aux conditions négociées.Les détails de l'offre Loomis-Baron ne sont pas connus. Les administrateurs l'étudient en ce moment et les syndicats seront prévenus jeudi.Trends.be, avec Belga