La procédure vise à déterminer si VW et Amag ont trompé les automobilistes et donc violé le droit helvétique, souligne jeudi l'organisation. Si tel est le cas, l'association réclame des indemnités entre 3.000 (2.600 euros) et 7.000 francs suisses (un peu plus de 6.100 euros) par véhicule, en guise de dommages et intérêts.

Les voitures affectées par la tromperie ont perdu de leur valeur, justifie la fondation. A ses yeux, une remise en état du logiciel truqué ne suffit pas. D'après les calculs de l'organisation, les clients lésés ont payé en moyenne 15% de trop. Cela représente un montant entre 3.000 et 7.000 francs, selon le prix d'achat du véhicule.

Aux Etats-Unis, Volkswagen a dû payer quelque 22 milliards de dollars d'amendes pour avoir équipé ses voitures diesel de logiciels visant à déjouer les contrôles anti-pollution. Et les conducteurs des véhicules concernés peuvent obtenir plus de 5.000 dollars de compensation. En Europe, l'entreprise a toutefois refusé toute solution, dénonçait mi-juin la fondation.

La procédure vise à déterminer si VW et Amag ont trompé les automobilistes et donc violé le droit helvétique, souligne jeudi l'organisation. Si tel est le cas, l'association réclame des indemnités entre 3.000 (2.600 euros) et 7.000 francs suisses (un peu plus de 6.100 euros) par véhicule, en guise de dommages et intérêts. Les voitures affectées par la tromperie ont perdu de leur valeur, justifie la fondation. A ses yeux, une remise en état du logiciel truqué ne suffit pas. D'après les calculs de l'organisation, les clients lésés ont payé en moyenne 15% de trop. Cela représente un montant entre 3.000 et 7.000 francs, selon le prix d'achat du véhicule. Aux Etats-Unis, Volkswagen a dû payer quelque 22 milliards de dollars d'amendes pour avoir équipé ses voitures diesel de logiciels visant à déjouer les contrôles anti-pollution. Et les conducteurs des véhicules concernés peuvent obtenir plus de 5.000 dollars de compensation. En Europe, l'entreprise a toutefois refusé toute solution, dénonçait mi-juin la fondation.