L'association réclame une astreinte journalière de 24.600 euros. Selon M. Tsatsakis, Taxis United et l'Union Professionnelle des exploitants de taxis et taxis-camionnettes (l'UPETTC) pourraient se joindre à la plainte.

Le service américain de transport "UberPop" a débarqué fin février à Bruxelles, suscitant la colère des associations de taxis qui pointent notamment une concurrence déloyale. Uber permet aux particuliers de s'inscrire, via une application mobile, pour jouer au taxi et se mettre à disposition des citoyens bruxellois à moindre coût. Le système est comparable à celui mis en place par Djump, une start-up belge qui propose des covoiturages depuis l'année passée.

L'association réclame une astreinte journalière de 24.600 euros. Selon M. Tsatsakis, Taxis United et l'Union Professionnelle des exploitants de taxis et taxis-camionnettes (l'UPETTC) pourraient se joindre à la plainte. Le service américain de transport "UberPop" a débarqué fin février à Bruxelles, suscitant la colère des associations de taxis qui pointent notamment une concurrence déloyale. Uber permet aux particuliers de s'inscrire, via une application mobile, pour jouer au taxi et se mettre à disposition des citoyens bruxellois à moindre coût. Le système est comparable à celui mis en place par Djump, une start-up belge qui propose des covoiturages depuis l'année passée.