Le chiffre d'affaires diminue globalement de 5,3% sur l'ensemble de l'année 2020, en comparaison avec 2019, pour s'établir à 9,2 milliards d'euros. Dans le détail, cette baisse affiche -1,1% pour l'industrie de l'ameublement, -4,6 % pour le bois et -7,9% pour l'industrie textile.

L'emploi a par ailleurs enregistré une baisse de 2,5% et représente à ce jour 36.300 emplois directs.

Fedustria remarque également que l'industrie de l'ameublement a affiché "une remontée spectaculaire" de son chiffre d'affaires (+8,3 %) au cours du troisième trimestre grâce à l'intérêt renouvelé du public pour l'aménagement de la maison pendant le confinement. Le secteur a même enregistré une croissance de 6% au quatrième trimestre.

"On notera avec intérêt qu'une reprise a eu lieu au cours du troisième trimestre 2020 après que le premier confinement a été levé", analyse Fa Quix, directeur général de Fedustria. "Cet événement démontre à la fois l'impact considérable d'un tel confinement sur nos entreprises, mais également leur dynamisme dès que l'économie recommence à fonctionner normalement. Cela permet de retrouver l'espoir dès lors que les assouplissements arrivent."

Le premier trimestre 2021 sera négatif avec un chiffre d'affaires inférieur à la même période en 2020, mais Fedustria s'attend à un statu quo pour l'ensemble de l'année. "Dès que des assouplissements seront possibles au cours du printemps et que la stratégie de vaccination atteindra son rythme de croisière, la reprise de l'activité économique sera probablement soutenue", prévoit la fédération. "Cela devrait compenser une bonne partie des pertes subies au premier trimestre."

Le chiffre d'affaires diminue globalement de 5,3% sur l'ensemble de l'année 2020, en comparaison avec 2019, pour s'établir à 9,2 milliards d'euros. Dans le détail, cette baisse affiche -1,1% pour l'industrie de l'ameublement, -4,6 % pour le bois et -7,9% pour l'industrie textile.L'emploi a par ailleurs enregistré une baisse de 2,5% et représente à ce jour 36.300 emplois directs. Fedustria remarque également que l'industrie de l'ameublement a affiché "une remontée spectaculaire" de son chiffre d'affaires (+8,3 %) au cours du troisième trimestre grâce à l'intérêt renouvelé du public pour l'aménagement de la maison pendant le confinement. Le secteur a même enregistré une croissance de 6% au quatrième trimestre. "On notera avec intérêt qu'une reprise a eu lieu au cours du troisième trimestre 2020 après que le premier confinement a été levé", analyse Fa Quix, directeur général de Fedustria. "Cet événement démontre à la fois l'impact considérable d'un tel confinement sur nos entreprises, mais également leur dynamisme dès que l'économie recommence à fonctionner normalement. Cela permet de retrouver l'espoir dès lors que les assouplissements arrivent." Le premier trimestre 2021 sera négatif avec un chiffre d'affaires inférieur à la même période en 2020, mais Fedustria s'attend à un statu quo pour l'ensemble de l'année. "Dès que des assouplissements seront possibles au cours du printemps et que la stratégie de vaccination atteindra son rythme de croisière, la reprise de l'activité économique sera probablement soutenue", prévoit la fédération. "Cela devrait compenser une bonne partie des pertes subies au premier trimestre."