Pour les groupes de musique semi-professionnels, les débuts sur scène ne sont pas toujours faciles : des programmateurs à convaincre, une forte concurrence, des dates de concert à décrocher, des salles qui ne sont pas toujours remplies, etc. Inspiré par son expérience personnelle d'artiste, Pierre Blackman a lancé, avec trois autres Bruxellois, Un-Mute, la première plateforme belge de production de concerts qui fait appel au financement participatif pour l'organisation d'événements musicaux.
...

Pour les groupes de musique semi-professionnels, les débuts sur scène ne sont pas toujours faciles : des programmateurs à convaincre, une forte concurrence, des dates de concert à décrocher, des salles qui ne sont pas toujours remplies, etc. Inspiré par son expérience personnelle d'artiste, Pierre Blackman a lancé, avec trois autres Bruxellois, Un-Mute, la première plateforme belge de production de concerts qui fait appel au financement participatif pour l'organisation d'événements musicaux. " Avec mon groupe de musique, je constatais que nous remplissions davantage les salles de concert lorsque nous organisions nous-mêmes des événements plutôt que lorsque nous passions par un programmateur ", explique le musicien. Partant du constat que la force d'un groupe de musique, c'est son réseau local, l'équipe d'Un-Mute décide de mettre en relation les artistes et leurs potentiels futurs spectateurs. " Au lieu d'être dans une démarche passive avec un programmateur, via Un-Mute, les groupes redeviennent actifs et font jouer leurs relations pour remplir des salles d'au moins 100 personnes ", précise Pierre Blackman. L'objectif, à terme, est de permettre aux artistes de la plateforme de profiter mutuellement des réseaux locaux de chacun. Concrètement, l'artiste belge choisit une salle dans laquelle il aimerait jouer, les tickets sont mis en vente et le groupe peut commencer à communiquer autour de son événement. Les internautes participent au financement en achetant des tickets à 12 euros. Si le seuil minimal de vente des tickets est atteint, le concert est organisé. S'il n'est pas atteint, le groupe retente sa chance une prochaine fois. " La force de notre plateforme est l'absence de risque pour tous les intervenants, indique l'instigateur du projet. La salle a la garantie d'un nombre minimal de tickets vendus à l'avance, le groupe ne joue que si le seuil des ventes est atteint, et le spectateur est remboursé si la salle n'est pas suffisamment remplie. " Un-Mute a fixé des règles avec les salles partenaires afin d'éviter de devoir payer des indemnités en cas d'annulation. Les salles qui adhèrent au projet acceptent de mettre des options sur certaines dates, à certaines conditions telles qu'une date limite à laquelle le seuil des ventes doit être atteint. L'annulation d'un événement n'a donc pas d'impact sur le fonctionnement de la plateforme qui se rétribue grâce à une commission prélevée sur la vente de tickets. " Aujourd'hui, elle est variable et fluctue entre 5 et 25 %, précise Pierre Blackman. Mais à terme, elle devrait être de l'ordre de 20 %. " Depuis le lancement officiel de la plateforme, en janvier dernier, deux concerts sont déjà confirmés : celui du groupe de blues-rock Bob Doug et celui des rockeurs d'Hollywood Bedsheets. Par Lauranne Garitte.