Il s'agit d'un problème de formatage de l'heure touchant un système initialement fourni par Bombardier Transports - entreprise rachetée par Alstom début 2021 -, et "il n'y a pas eu de cyberattaque" contrairement à ce qu'ont pu craindre les autorités polonaises, a précisé un porte-parole.

En Pologne, la panne a entraîné d'importants retards et des annulations de trains, dont certains devaient transporter des réfugiés ukrainiens, touchant 19 des 33 centres de contrôle électroniques du trafic du réseau ferroviaire dans le pays, selon la compagnie publique PKP. Au total, plus de 800 kilomètres des lignes ont été touchées, et une quarantaine de trains ont été affectés, a relevé PKP, qui a "recommandé" aux passagers d'annuler leurs voyages jeudi.

"On sait où est le problème et on sait le réparer", a souligné un porte-parole d'Alstom, précisant que l'entreprise faisait le tour des clients qui ont installé ce système.

D'autres pays ont été affectés. Les chemins de fer italiens ont ainsi indiqué que "la circulation (avait) repris progressivement depuis 09H00 sur la ligne Rome-Florence" après des problèmes sur le système de gestion de la circulation.

"Le service commercial a repris pour de nombreux clients qui avaient été initialement impactés par le problème", a-t-on ajouté chez Alstom, précisant notamment que "les premières lignes impactées en Thaïlande et en Inde ont été remises en service rapidement".

Il s'agit d'un problème de formatage de l'heure touchant un système initialement fourni par Bombardier Transports - entreprise rachetée par Alstom début 2021 -, et "il n'y a pas eu de cyberattaque" contrairement à ce qu'ont pu craindre les autorités polonaises, a précisé un porte-parole. En Pologne, la panne a entraîné d'importants retards et des annulations de trains, dont certains devaient transporter des réfugiés ukrainiens, touchant 19 des 33 centres de contrôle électroniques du trafic du réseau ferroviaire dans le pays, selon la compagnie publique PKP. Au total, plus de 800 kilomètres des lignes ont été touchées, et une quarantaine de trains ont été affectés, a relevé PKP, qui a "recommandé" aux passagers d'annuler leurs voyages jeudi."On sait où est le problème et on sait le réparer", a souligné un porte-parole d'Alstom, précisant que l'entreprise faisait le tour des clients qui ont installé ce système. D'autres pays ont été affectés. Les chemins de fer italiens ont ainsi indiqué que "la circulation (avait) repris progressivement depuis 09H00 sur la ligne Rome-Florence" après des problèmes sur le système de gestion de la circulation. "Le service commercial a repris pour de nombreux clients qui avaient été initialement impactés par le problème", a-t-on ajouté chez Alstom, précisant notamment que "les premières lignes impactées en Thaïlande et en Inde ont été remises en service rapidement".