Hors métal, les revenus du groupe se chiffrent à 2 milliards d'euros, en hausse de 16% par rapport à l'année précédente.

L'ebit récurrent a progressé de 134% pour atteindre 342 millions d'euros. L'ebitda récurrent se chiffre quant à lui à 469 millions d'euros, en hausse de 78%.

Le bénéfice par action récurrent est de 2,33 euros. Umicore veut proposer un dividende annuel brut de 0,80 euro par action, dont 0,325 euro a déjà été versé au titre de dividende intérimaire en octobre 2010.

A la fin de l'année, la dette financière nette d'Umicore s'élevait à 360 millions d'euros (contre 177 millions d'euros fin 2009), "reflétant l'augmentation des besoins en fond de roulement qui est principalement liée à la hausse des prix des métaux", selon Umicore. Le ratio d'endettement du groupe se chiffrait à 18% à la fin de l'année.

Pour 2011, Umicore s'attend à un maintien de la croissance de ses revenus et résultats. "La demande sous-jacente devrait continuer à se renforcer pour la plupart des activités d'Umicore basées sur des produits, tandis que les conditions d'approvisionnement des différentes activités de recyclage devraient continuer à soutenir la performance", précise le groupe.

Trends.be avec Belga

Hors métal, les revenus du groupe se chiffrent à 2 milliards d'euros, en hausse de 16% par rapport à l'année précédente. L'ebit récurrent a progressé de 134% pour atteindre 342 millions d'euros. L'ebitda récurrent se chiffre quant à lui à 469 millions d'euros, en hausse de 78%. Le bénéfice par action récurrent est de 2,33 euros. Umicore veut proposer un dividende annuel brut de 0,80 euro par action, dont 0,325 euro a déjà été versé au titre de dividende intérimaire en octobre 2010. A la fin de l'année, la dette financière nette d'Umicore s'élevait à 360 millions d'euros (contre 177 millions d'euros fin 2009), "reflétant l'augmentation des besoins en fond de roulement qui est principalement liée à la hausse des prix des métaux", selon Umicore. Le ratio d'endettement du groupe se chiffrait à 18% à la fin de l'année. Pour 2011, Umicore s'attend à un maintien de la croissance de ses revenus et résultats. "La demande sous-jacente devrait continuer à se renforcer pour la plupart des activités d'Umicore basées sur des produits, tandis que les conditions d'approvisionnement des différentes activités de recyclage devraient continuer à soutenir la performance", précise le groupe. Trends.be avec Belga