Il s'agit de la troisième autorisation dans le monde accordée à ce médicament permettant de soigner la maladie de la peau psoriasis, après l'approbation de l'Union européenne et de la Grande-Bretagne en août. UCB espère aussi commercialiser ce médicament aux États-Unis. L'Agence américaine du médicament, FDA, examine actuellement le produit. L'Australie, le Canada et la Suisse seraient également dans la même phase.

Il s'agit de la troisième autorisation dans le monde accordée à ce médicament permettant de soigner la maladie de la peau psoriasis, après l'approbation de l'Union européenne et de la Grande-Bretagne en août. UCB espère aussi commercialiser ce médicament aux États-Unis. L'Agence américaine du médicament, FDA, examine actuellement le produit. L'Australie, le Canada et la Suisse seraient également dans la même phase.