M. Nuytemans a par ailleurs rappelé que les chauffeurs étaient des indépendants et qu'Uber était prêt à collaborer avec le fisc pour mettre fin aux rumeurs de fraude. "Nous pourrons tout à fait fournir au fisc belge les données sur les paiements perçus par les chauffeurs via notre service, et nous le ferons."

M. Nuytemans a par ailleurs rappelé que les chauffeurs étaient des indépendants et qu'Uber était prêt à collaborer avec le fisc pour mettre fin aux rumeurs de fraude. "Nous pourrons tout à fait fournir au fisc belge les données sur les paiements perçus par les chauffeurs via notre service, et nous le ferons."