Les bénéficiaires peuvent demander leurs trajets gratuits - jusqu'à cinq pour un montant de 15 euros maximum par trajet - via un portail en ligne.

Les trajets sont effectués par des chauffeurs qui ont vu leurs demandes de voyages diminuer en raison de la crise du coronavirus. Les chauffeurs seront entièrement remboursés pour les trajets, promet l'entreprise américaine.

Des précautions ont été prises au niveau de la sécurité des travailleurs et des conducteurs, comme une cloison en plastique entre le siège avant et la banquette arrière, précise Uber.

Les bénéficiaires peuvent demander leurs trajets gratuits - jusqu'à cinq pour un montant de 15 euros maximum par trajet - via un portail en ligne. Les trajets sont effectués par des chauffeurs qui ont vu leurs demandes de voyages diminuer en raison de la crise du coronavirus. Les chauffeurs seront entièrement remboursés pour les trajets, promet l'entreprise américaine. Des précautions ont été prises au niveau de la sécurité des travailleurs et des conducteurs, comme une cloison en plastique entre le siège avant et la banquette arrière, précise Uber.