Gnip coopérait déjà de longue date avec Twitter et "a joué un rôle crucial dans la collecte et la digestion de nos données publiques, ainsi que la délivrance des tweets les plus importants à nos partenaires", souligne le réseau social en ligne américain sur son blog officiel.

Les modalités financières de la transaction ne sont pas divulguées. Le réseau dit toutefois croire "que Gnip a seulement commencé à gratter la surface", et dit vouloir développer des offres plus approfondies "pour que davantage de développeurs et d'entreprises, grandes et petites à travers le monde, puissent innover en utilisant les contenus uniques partagés sur Twitter".

Twitter a déjà acheté récemment deux sociétés de mesure d'audience et d'impact de programmes de télévision ou de publicités sur les réseaux sociaux: la française Mesagraph et la britannique SecondSync. Il avait aussi mis la main l'été dernier sur une start-up américaine spécialisée dans l'analyse en temps réel des messages diffusés sur les réseaux sociaux, Trendrr.

Gnip coopérait déjà de longue date avec Twitter et "a joué un rôle crucial dans la collecte et la digestion de nos données publiques, ainsi que la délivrance des tweets les plus importants à nos partenaires", souligne le réseau social en ligne américain sur son blog officiel. Les modalités financières de la transaction ne sont pas divulguées. Le réseau dit toutefois croire "que Gnip a seulement commencé à gratter la surface", et dit vouloir développer des offres plus approfondies "pour que davantage de développeurs et d'entreprises, grandes et petites à travers le monde, puissent innover en utilisant les contenus uniques partagés sur Twitter". Twitter a déjà acheté récemment deux sociétés de mesure d'audience et d'impact de programmes de télévision ou de publicités sur les réseaux sociaux: la française Mesagraph et la britannique SecondSync. Il avait aussi mis la main l'été dernier sur une start-up américaine spécialisée dans l'analyse en temps réel des messages diffusés sur les réseaux sociaux, Trendrr.