On ne quitte pas le ferroviaire, ni le Zefiro V300. Chez Trenitalia, l'opérateur ferroviaire italien, ce Zefiro porte le nom de Frecciarossa 1000. Il va faire son entr...

On ne quitte pas le ferroviaire, ni le Zefiro V300. Chez Trenitalia, l'opérateur ferroviaire italien, ce Zefiro porte le nom de Frecciarossa 1000. Il va faire son entrée ce samedi 18 décembre en France. En effet, Trenitalia devient officiellement le premier concurrent à ouvrir des lignes à grande vitesse dans l'Hexagone, jusqu'ici l'apanage de la SNCF. L'opérateur italien va lancer un TGV Milan-Turin-Lyon-Paris à raison de deux allers-retours par jour. Au printemps, il ajoutera trois allers-retours Paris-Lyon. Trenitalia va assurer cette ligne économiquement très rentable pour la SNCF avec des rames toutes neuves, à quatre classes, dont une première où les sièges se transformeront en couchettes et où des salles de réunion avec écran pourront être réservées.