"Certains paramètres du logiciel de gestion hybride pourraient entraîner la détérioration des transistors de commande des moteurs électriques. Si cette situation se présente, plusieurs témoins s'allumeront et le véhicule pourrait entrer en mode de sécurité", explique Toyota.

Les propriétaires des véhicules concernés recevront prochainement une lettre afin de les inviter à se rendre chez leur concessionnaire pour effectuer une mise à jour de ces logiciels.