Selon l'entreprise, il pourrait y avoir une fissure dans le gonfleur des airbags, ce qui empêcherait un bon fonctionnement du dispositif en cas de choc. Aux Etats-Unis, 482.000 voitures sont ainsi concernées. Toyota n'a reçu aucun signalement de personne blessée en raison de ce dysfonctionnement. Le constructeur précise par ailleurs qu'il ne s'agit pas d'airbags fournis par la société Takata.

Toyota avait déjà dû rappeler par le passé des véhicules en raison de défauts présents sur des airbags Takata. Honda, Nissan, Volkswagen et Daimler avaient également dû procéder de la sorte pour des millions de véhicules équipés par Takata. En février, Toyota avait rappelé 2,9 millions de véhicules. Le problème concernait alors des ceintures de sécurité sur des véhicules RAV4 et des SUV Vanguard.

Selon l'entreprise, il pourrait y avoir une fissure dans le gonfleur des airbags, ce qui empêcherait un bon fonctionnement du dispositif en cas de choc. Aux Etats-Unis, 482.000 voitures sont ainsi concernées. Toyota n'a reçu aucun signalement de personne blessée en raison de ce dysfonctionnement. Le constructeur précise par ailleurs qu'il ne s'agit pas d'airbags fournis par la société Takata. Toyota avait déjà dû rappeler par le passé des véhicules en raison de défauts présents sur des airbags Takata. Honda, Nissan, Volkswagen et Daimler avaient également dû procéder de la sorte pour des millions de véhicules équipés par Takata. En février, Toyota avait rappelé 2,9 millions de véhicules. Le problème concernait alors des ceintures de sécurité sur des véhicules RAV4 et des SUV Vanguard.