La perte opérationnelle sur les trois mois achevés au 31 décembre s'est creusée à 78 millions de livres (100 millions d'euros) contre 73 millions de livres un an plus tôt, a indiqué le groupe dans un rapport d'activité.

Le chiffre d'affaires a pour sa part reculé de 7,2% à 1,409 milliard de livres sur la même période.

Les réservations sont dans l'ensemble en baisse de 2% sur un an pour la saison hiver, même si les prix moyens ont progressé.

"Il est clair que les attaques horribles à Paris et Istanbul ont impacté la confiance, conduisant certains clients à repousser la réservation de leurs vacances", a souligné Peter Fankhauser, le directeur général du groupe. "Toutefois nous avons vu de clairs signes de reprise ces dernières semaines: les clients ont toujours de l'argent dans leurs poches et veulent partir en vacances", a-t-il ajouté.

Thomas Cook a confirmé ses objectifs financiers pour l'ensemble de l'exercice, à condition que "la récente reprise de la confiance des consommateurs soit durable".

Le numéro un mondial du tourisme, l'allemand TUI AG, avait indiqué mardi souffrir d'un effondrement de 40% des réservations pour l'été en Turquie mais a assuré pouvoir compenser avec les séjours en Espagne pour atteindre ses objectifs financiers 2016.