Thomas Cook Group a assuré mardi qu'il s'en sortait bien en termes de réservations pour l'été, malgré la Tunisie et l'Egypte. Ces événements vont toutefois affecter ses résultats trimestriels à hauteur de 20 millions de livres.

"Dans l'ensemble, notre activité se comporte bien, étant donné les perturbations provoquées par les troubles en Egypte et en Tunisie", a expliqué Manny Fontenla-Novoa, CEO du voyagiste britannique, cité dans un rapport d'activité.

Les réservations de Thomas Cook pour les vacances d'été "sont en hausse par rapport à l'an dernier sur la plupart des segments de marché, avec une croissance particulièrement forte de nos divisions tour-opérateur et aérienne en Allemagne, ainsi qu'en Europe du Nord".

Trends.be, avec Belga

Thomas Cook Group a assuré mardi qu'il s'en sortait bien en termes de réservations pour l'été, malgré la Tunisie et l'Egypte. Ces événements vont toutefois affecter ses résultats trimestriels à hauteur de 20 millions de livres."Dans l'ensemble, notre activité se comporte bien, étant donné les perturbations provoquées par les troubles en Egypte et en Tunisie", a expliqué Manny Fontenla-Novoa, CEO du voyagiste britannique, cité dans un rapport d'activité.Les réservations de Thomas Cook pour les vacances d'été "sont en hausse par rapport à l'an dernier sur la plupart des segments de marché, avec une croissance particulièrement forte de nos divisions tour-opérateur et aérienne en Allemagne, ainsi qu'en Europe du Nord".Trends.be, avec Belga