Les 501 employés - dont environ 150 à Bruxelles et en Wallonie - sont invités à rester disponibles malgré leur licenciement.