"La Commission européenne a déjà donné son accord" à ces garanties, qui seront accordées par l'Etat fédéral et l'Etat régional allemand de Hesse, ont indiqué lundi le ministère de l'Economie et l'entreprise, dont le projet de rachat par le polonais LOT a été abandonné mi-avril.

"La Commission européenne a déjà donné son accord" à ces garanties, qui seront accordées par l'Etat fédéral et l'Etat régional allemand de Hesse, ont indiqué lundi le ministère de l'Economie et l'entreprise, dont le projet de rachat par le polonais LOT a été abandonné mi-avril.