"Lors de la première vague, la plupart des opérateurs concernés avaient répondu positivement à cette demande de Test Achats. L'association compte de nouveau sur la solidarité numérique des opérateurs", indique-t-elle mercredi dans un communiqué.

Test-Achats justifie sa demande par la forte hausse des activités en ligne à cette période, tant dans la vie professionnelle (télétravail, réunions à distance...) que privée (contacts à distance, cours en lignes, achats à distance...).

"Lors de la première vague, la plupart des opérateurs concernés avaient répondu positivement à cette demande de Test Achats. L'association compte de nouveau sur la solidarité numérique des opérateurs", indique-t-elle mercredi dans un communiqué. Test-Achats justifie sa demande par la forte hausse des activités en ligne à cette période, tant dans la vie professionnelle (télétravail, réunions à distance...) que privée (contacts à distance, cours en lignes, achats à distance...).