L'association de défense des consommateurs reproche à la société irlandaise de ne pas respecter ses obligations d'information à l'égard des passagers victimes des annulations de vols.

Ryanair a annoncé vendredi la suppression de 40 à 50 vols par jour jusqu'à fin octobre, liée à un problème de jours de congé des pilotes.

"Dans ce contexte chaotique, la compagnie irlandaise n'informe pas correctement les passagers aériens de leurs droits. Elle ne leur propose qu'une alternative ou un remboursement, alors que ceux-ci ont également droit à une indemnisation si l'annulation a lieu moins de deux semaines avant le départ", souligne Test-Achats.

L'organisation déplore le fait que Ryanair "n'informe pas correctement les passagers de leurs droits en ne mentionnant jamais son obligation d'indemnisation".

Test-Achats et ses consoeurs italienne, espagnole et portugaise donnent huit jours à Ryanair pour s'exécuter et envisage des actions judiciaires en cas de non-respect des obligations légales.

L'association de défense des consommateurs reproche à la société irlandaise de ne pas respecter ses obligations d'information à l'égard des passagers victimes des annulations de vols.Ryanair a annoncé vendredi la suppression de 40 à 50 vols par jour jusqu'à fin octobre, liée à un problème de jours de congé des pilotes. "Dans ce contexte chaotique, la compagnie irlandaise n'informe pas correctement les passagers aériens de leurs droits. Elle ne leur propose qu'une alternative ou un remboursement, alors que ceux-ci ont également droit à une indemnisation si l'annulation a lieu moins de deux semaines avant le départ", souligne Test-Achats. L'organisation déplore le fait que Ryanair "n'informe pas correctement les passagers de leurs droits en ne mentionnant jamais son obligation d'indemnisation". Test-Achats et ses consoeurs italienne, espagnole et portugaise donnent huit jours à Ryanair pour s'exécuter et envisage des actions judiciaires en cas de non-respect des obligations légales.