Selon les initiés, les deux sociétés ont mené des discussions préliminaires pour arriver à un accord. Une reprise mènerait au plus grand producteur au monde de produits agrochimiques (pesticides) et de semences. Une reprise totale de Monsanto (groupe semencier et de biotechnologies américain) n'est pas la seule option, Bayer pourrait également opter pour une reprise partielle ou des partenariats. Des rumeurs se sont déjà propagées autour de discussions entre Monsanto d'un côté et Bayer ou BASF de l'autre. En août 2015, Monsanto avait annoncé abandonner un rachat de son concurrent suisse Syngenta.

Selon les initiés, les deux sociétés ont mené des discussions préliminaires pour arriver à un accord. Une reprise mènerait au plus grand producteur au monde de produits agrochimiques (pesticides) et de semences. Une reprise totale de Monsanto (groupe semencier et de biotechnologies américain) n'est pas la seule option, Bayer pourrait également opter pour une reprise partielle ou des partenariats. Des rumeurs se sont déjà propagées autour de discussions entre Monsanto d'un côté et Bayer ou BASF de l'autre. En août 2015, Monsanto avait annoncé abandonner un rachat de son concurrent suisse Syngenta.