Les coûts totaux de cette intégration atteindront quelque 300 millions d'euros, dont 250 millions seront consacrés à des investissements dans le réseau mobile de Base. D'ici 2020, cette opération devrait créer des synergies à hauteur de 220 millions d'euros.

Par ailleurs, Telenet a vu son bénéfice net chuter de 69% sur les 9 premiers mois de l'année, à 41,6 millions d'euros, en raison notamment d'une perte nette de 117 millions d'euros sur des instruments financiers dérivés.

Les revenus du groupe ont atteint, eux, 1.799,9 millions d'euros sur l'ensemble des neuf premiers mois de 2016, en hausse de 32% en glissement annuel sur une base rapportée.

"Ayant atteint une croissance remaniée de notre chiffre d'affaires et de l'Adjusted EBITDA de 3% et de 2% sur les 9 premiers mois de 2016, nous pensons être sur la bonne voie pour livrer nos prévisions pour l'ensemble de l'exercice 2016. L'intégration de BASE étant également sur la bonne voie, nous estimons être bien placés pour atteindre 220 millions de synergies d'un montant annualisé d'ici 2020", a commenté John Porter, l'administrateur délégué de Telenet.