Ce dividende est lié aux participations que détiennent les éditeurs francophones dans RTL Belgique. Ces parts d'Audiopresse ne sont pas comprises dans l'opération de cession, car le groupe flamand Corelio les avait intégrées dans son actionnariat lors du rachat d'EDA.

Les parts d'Audiopresse rapportent plusieurs millions d'euros de dividendes, dont environ 1,6 million pour le groupe IPM (La Libre Belgique, La Dernière Heure,...), ainsi qu'entre 600.000 et un million d'euros à Corelio.

"Ces parts ne faisaient pas partie de l'opération parce qu'elles n'étaient tout simplement pas à vendre", a indiqué une source proche du dossier à L'Echo. Et certains de se demander si Tecteo, qui a déboursé environ 26 millions d'euros pour s'offrir EDA, n'a pas surpayé le produit.

Ce dividende est lié aux participations que détiennent les éditeurs francophones dans RTL Belgique. Ces parts d'Audiopresse ne sont pas comprises dans l'opération de cession, car le groupe flamand Corelio les avait intégrées dans son actionnariat lors du rachat d'EDA. Les parts d'Audiopresse rapportent plusieurs millions d'euros de dividendes, dont environ 1,6 million pour le groupe IPM (La Libre Belgique, La Dernière Heure,...), ainsi qu'entre 600.000 et un million d'euros à Corelio. "Ces parts ne faisaient pas partie de l'opération parce qu'elles n'étaient tout simplement pas à vendre", a indiqué une source proche du dossier à L'Echo. Et certains de se demander si Tecteo, qui a déboursé environ 26 millions d'euros pour s'offrir EDA, n'a pas surpayé le produit.