Sur l'exercice écoulé, son bénéfice net a affiché une hausse de 20,2% pour l'année 2013, à 1,9 milliard de francs suisses (1,5 milliard d'euros), a indiqué le groupe dans un communiqué.

Son résultat opérationnel s'est inscrit en hausse de 17% à 2,3 milliards de francs suisses tandis que la marge opérationnelle a atteint 27,4% (contre 25,4% en 2012), bénéficiant notamment de l'indemnité qui avait été versée au groupe suisse dans le cadre de son litige avec le joailler américain Tiffany & Co.

En décembre, une cour d'arbitrage néerlandaise avait tranché en faveur de Swatch Group, en conflit avec le groupe américain, concernant une co-entreprise dédiée à la fabrication de montres de prestige.

Les chiffres publiés mercredi sont supérieurs aux prévisions des analystes interrogés par l'agence AWP qui s'attendaient en moyenne à un bénéfice net de 1,7 milliard de francs suisses et à un résultat opérationnel de 2 milliards.

Sur la base de ces bon résultats, le conseil d'administration va proposer un dividende en hausse de 11,1%, à 7,50 francs suisses par action porteur et 1,50 franc suisse par action nominative.

Sur l'exercice écoulé, son bénéfice net a affiché une hausse de 20,2% pour l'année 2013, à 1,9 milliard de francs suisses (1,5 milliard d'euros), a indiqué le groupe dans un communiqué. Son résultat opérationnel s'est inscrit en hausse de 17% à 2,3 milliards de francs suisses tandis que la marge opérationnelle a atteint 27,4% (contre 25,4% en 2012), bénéficiant notamment de l'indemnité qui avait été versée au groupe suisse dans le cadre de son litige avec le joailler américain Tiffany & Co. En décembre, une cour d'arbitrage néerlandaise avait tranché en faveur de Swatch Group, en conflit avec le groupe américain, concernant une co-entreprise dédiée à la fabrication de montres de prestige. Les chiffres publiés mercredi sont supérieurs aux prévisions des analystes interrogés par l'agence AWP qui s'attendaient en moyenne à un bénéfice net de 1,7 milliard de francs suisses et à un résultat opérationnel de 2 milliards. Sur la base de ces bon résultats, le conseil d'administration va proposer un dividende en hausse de 11,1%, à 7,50 francs suisses par action porteur et 1,50 franc suisse par action nominative.