Dans un accord signé avec l'Etat indien du Gujarat, en présence du Premier ministre japonais Fumio Kishida et de son homologue indien Narendra Modi, Suzuki a précisé qu'il comptait entrer en production en 2025.

Le groupe va construire une usine de batteries électriques près de l'usine qu'il possède déjà au Gujarat, et une joint venture avec le groupe indien Maruti Suzuki Toyotsu India, consruira une unité de recyclage de véhicules au même endroit, a précisé Suzuki dans un communiqué.

"La mission future de Suzuki est d'atteindre la neutralité carbone avec de petites voitures", a déclaré le président de Suzuki, Toshihiro Suzuki, alors que d'autres marques dans le monde cherchent à réduire leurs émissions de carbone en investissant dans des "voitures vertes".

Dans un accord signé avec l'Etat indien du Gujarat, en présence du Premier ministre japonais Fumio Kishida et de son homologue indien Narendra Modi, Suzuki a précisé qu'il comptait entrer en production en 2025.Le groupe va construire une usine de batteries électriques près de l'usine qu'il possède déjà au Gujarat, et une joint venture avec le groupe indien Maruti Suzuki Toyotsu India, consruira une unité de recyclage de véhicules au même endroit, a précisé Suzuki dans un communiqué."La mission future de Suzuki est d'atteindre la neutralité carbone avec de petites voitures", a déclaré le président de Suzuki, Toshihiro Suzuki, alors que d'autres marques dans le monde cherchent à réduire leurs émissions de carbone en investissant dans des "voitures vertes".