Le groupe prévoit à partir de 2022 une "accélération" de 4 à 5% de sa croissance organique en rythme annuel ainsi qu'une progression de sa rentabilité avec une marge d'Ebitda (excédent brut d'exploitation) en hausse de 100 à 300 points de base, précise un communiqué de Suez.

Mettant en avant un "potentiel unique de création de valeur", le groupe communique ces éléments au moment où il fait l'objet, contre son gré, d'une tentative de rachat de la part de son concurrent Veolia.

"Mobilisés par les immenses enjeux nés de l'urgence environnementale, nos priorités sont d'investir dans les services à valeur ajoutée pour favoriser la croissance de Suez afin d'être le leader indépendant, agile et dédié aux services à l'environnement", souligne le directeur général Bertrand Camus, cité dans le communiqué.

"L'amplification du plan stratégique annoncée aujourd'hui (mardi) permet une augmentation significative de la valeur de Suez dès 2022 pour tous nos actionnaires", ajoute-t-il.

Le groupe prévoit à partir de 2022 une "accélération" de 4 à 5% de sa croissance organique en rythme annuel ainsi qu'une progression de sa rentabilité avec une marge d'Ebitda (excédent brut d'exploitation) en hausse de 100 à 300 points de base, précise un communiqué de Suez. Mettant en avant un "potentiel unique de création de valeur", le groupe communique ces éléments au moment où il fait l'objet, contre son gré, d'une tentative de rachat de la part de son concurrent Veolia. "Mobilisés par les immenses enjeux nés de l'urgence environnementale, nos priorités sont d'investir dans les services à valeur ajoutée pour favoriser la croissance de Suez afin d'être le leader indépendant, agile et dédié aux services à l'environnement", souligne le directeur général Bertrand Camus, cité dans le communiqué. "L'amplification du plan stratégique annoncée aujourd'hui (mardi) permet une augmentation significative de la valeur de Suez dès 2022 pour tous nos actionnaires", ajoute-t-il.