Ahold Delhaize a clôturé le troisième trimestre avec un résultat opérationnel de 679 millions d'euros. Les ventes nettes en ligne auprès des consommateurs ont notamment connu une hausse de 29,5%.

Le marché américain a tiré à la hausse les performances du groupe belge-néerlandais de supermarchés, avec une croissance du chiffre d'affaires comparable aux États-Unis, en excluant l'essence, de 1,8%. Ahod Delhaize relève que l'ouragan Dorian a contribué à un bénéfice de 0,3% en la matière. Les ventes en ligne s'y sont également accélérées pour atteindre 26,3%.

"Aux Pays-Bas, notre performance est restée solide, avec une croissance des ventes comparables de 3,0%", se félicite Frans Muller, CEO du groupe. La part d'Albert Heijn est notamment restée stable au troisième trimestre.

Les ventes nettes à la consommation ont augmenté de 34,0% chez Bol.com, un site de vente en ligne pour le Benelux.

En Belgique, Ahold Delhaize a réalisé un chiffre d'affaires de 1,253 milliard d'euros au troisième trimestre, en hausse de 2,1%. Sur une base comparable et en excluant les effets du calendrier, il y a toutefois eu une légère diminution de 0,6%. Les ventes en ligne ont, elles, progressé de 17,2%.

Le bénéfice d'exploitation en Belgique a diminué de 14%, à 31 millions d'euros. La marge bénéficiaire est passée de 3,2% l'année dernière à 2,8% cette année. Ahold Delhaize affirme que cela est principalement dû à "des dépenses logistiques plus élevées".