A l'orée d'une journée de présentation de sa stratégie aux investisseurs le groupe, qui avait lancé un avertissement sur résultats fin mars, a également réitéré ses prévisions sur l'exercice 2017/2018 en cours. Acteur majeur des services de restauration collective au sein d'entreprises, d'hôpitaux ou de campus scolaires, le groupe prévoit désormais de réaliser une croissance interne de son chiffre d'affaires "de plus de 3% d'ici l'exercice 2019-2020, avant un retour durable à une marge d'exploitation supérieure à 6%".

"Nous avons défini des plans d'actions et avons les capacités d'exécution nécessaires à leur mise en place", a affirmé le directeur général Denis Machuel, cité dans un communiqué. "Nous sommes concentrés sur la mise en oeuvre de notre stratégie afin que le groupe retrouve un niveau de croissance qui nous positionnera comme le leader de notre marché", a-t-il ajouté. Sodexo maintient en outre ses objectifs révisés à la baisse pour l'exercice 2017/2018, à savoir une "croissance interne du chiffre d'affaires comprise entre 1% et 1,5%" et une marge d'exploitation "autour de 5,7% à taux de change constant".

Après avoir fait un avertissement sur résultats et annoncé dans la foulée un plan de redressement fin mars, Sodexo travaille désormais à réduire les coûts de ses services centraux, pour les redéployer vers des investissements dans le marketing, le digital et les ventes, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en France notamment. Dans le même temps, il cherche à améliorer la productivité de ses sites en diminuant ses frais de personnel, en particulier en Amérique du Nord, et renforce ses équipes de management sur le terrain. Lors de sa journée investisseurs, le groupe va détailler les "quatre piliers" de son agenda stratégique à savoir "renforcer l'orientation clients et consommateurs", "améliorer l'efficacité opérationnelle", "cultiver les talents" et "ancrer la responsabilité sociétale de l'entreprise".

Lors des neuf premiers mois (de septembre à mai) de l'exercice 2017/2018, Sodexo a réalisé un chiffre d'affaires en baisse de 2,9% à 15,5 milliards d'euros, affecté par la faiblesse du dollar américain et du réal brésilien. Présent dans 72 pays, le groupe qui compte 460.000 employés et sert chaque jour 100 millions de consommateurs, publiera ses résultats annuels le 8 novembre.

A l'orée d'une journée de présentation de sa stratégie aux investisseurs le groupe, qui avait lancé un avertissement sur résultats fin mars, a également réitéré ses prévisions sur l'exercice 2017/2018 en cours. Acteur majeur des services de restauration collective au sein d'entreprises, d'hôpitaux ou de campus scolaires, le groupe prévoit désormais de réaliser une croissance interne de son chiffre d'affaires "de plus de 3% d'ici l'exercice 2019-2020, avant un retour durable à une marge d'exploitation supérieure à 6%". "Nous avons défini des plans d'actions et avons les capacités d'exécution nécessaires à leur mise en place", a affirmé le directeur général Denis Machuel, cité dans un communiqué. "Nous sommes concentrés sur la mise en oeuvre de notre stratégie afin que le groupe retrouve un niveau de croissance qui nous positionnera comme le leader de notre marché", a-t-il ajouté. Sodexo maintient en outre ses objectifs révisés à la baisse pour l'exercice 2017/2018, à savoir une "croissance interne du chiffre d'affaires comprise entre 1% et 1,5%" et une marge d'exploitation "autour de 5,7% à taux de change constant". Après avoir fait un avertissement sur résultats et annoncé dans la foulée un plan de redressement fin mars, Sodexo travaille désormais à réduire les coûts de ses services centraux, pour les redéployer vers des investissements dans le marketing, le digital et les ventes, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en France notamment. Dans le même temps, il cherche à améliorer la productivité de ses sites en diminuant ses frais de personnel, en particulier en Amérique du Nord, et renforce ses équipes de management sur le terrain. Lors de sa journée investisseurs, le groupe va détailler les "quatre piliers" de son agenda stratégique à savoir "renforcer l'orientation clients et consommateurs", "améliorer l'efficacité opérationnelle", "cultiver les talents" et "ancrer la responsabilité sociétale de l'entreprise". Lors des neuf premiers mois (de septembre à mai) de l'exercice 2017/2018, Sodexo a réalisé un chiffre d'affaires en baisse de 2,9% à 15,5 milliards d'euros, affecté par la faiblesse du dollar américain et du réal brésilien. Présent dans 72 pays, le groupe qui compte 460.000 employés et sert chaque jour 100 millions de consommateurs, publiera ses résultats annuels le 8 novembre.