Au rayon confort encore, le contrat stipule que lors de l'acquisition de nouveaux trains, la SNCB devra être attentive à ce que les voyageurs aient plus d'espace pour leurs jambes, davantage d'espace de stockage sous leurs sièges (pour les valises, les vélos pliants, etc.), un éclairage LED indirect homogène et des prises pour leurs appareils. Le nombre de trains équipés de la climatisation augmentera aussi (79% d'ici 2027 et 94% d'ici 2032). La SNCB étudiera par ailleurs la manière d'améliorer la réception GSM à bord de son matériel roulant. Et devra aussi augmenter dans ses trains le nombre de places réservées aux vélos d'au moins 50%.

Une nouvelle tarification visant à augmenter l'attractivité du train devra aussi être mise en place. Enfin, le contrat de service public insiste aussi sur la volonté de faire "des gares - petites et grandes - des lieux de vie animés, sécurisés et propices aux échanges et aux rencontres". Tandis qu'au niveau environnemental, la SNCB devra réduire son empreinte écologique.

Au rayon confort encore, le contrat stipule que lors de l'acquisition de nouveaux trains, la SNCB devra être attentive à ce que les voyageurs aient plus d'espace pour leurs jambes, davantage d'espace de stockage sous leurs sièges (pour les valises, les vélos pliants, etc.), un éclairage LED indirect homogène et des prises pour leurs appareils. Le nombre de trains équipés de la climatisation augmentera aussi (79% d'ici 2027 et 94% d'ici 2032). La SNCB étudiera par ailleurs la manière d'améliorer la réception GSM à bord de son matériel roulant. Et devra aussi augmenter dans ses trains le nombre de places réservées aux vélos d'au moins 50%. Une nouvelle tarification visant à augmenter l'attractivité du train devra aussi être mise en place. Enfin, le contrat de service public insiste aussi sur la volonté de faire "des gares - petites et grandes - des lieux de vie animés, sécurisés et propices aux échanges et aux rencontres". Tandis qu'au niveau environnemental, la SNCB devra réduire son empreinte écologique.