L'analyse des chiffres de 2009 a notamment mis en évidence une baisse des recettes côté voyageurs, marquée par une diminution des "ventes guichets" au détriment de formules économiques, et une diminution des abonnements domicile-travail, conséquence directe des pertes d'emplois liées à la crise.

Pour 2010, SNCB Mobility (voyageurs nationaux) prévoit un budget en perte de 103 millions, contre -127 millions pour 2009. Le secteur "voyageurs international" (SNCB Europe) est crédité d'un solde positif de 21 millions d'euros, écrit encore Le Soir.

Trends.be, avec Belga


L'analyse des chiffres de 2009 a notamment mis en évidence une baisse des recettes côté voyageurs, marquée par une diminution des "ventes guichets" au détriment de formules économiques, et une diminution des abonnements domicile-travail, conséquence directe des pertes d'emplois liées à la crise. Pour 2010, SNCB Mobility (voyageurs nationaux) prévoit un budget en perte de 103 millions, contre -127 millions pour 2009. Le secteur "voyageurs international" (SNCB Europe) est crédité d'un solde positif de 21 millions d'euros, écrit encore Le Soir.Trends.be, avec Belga