La compagnie est arrivée à Charleroi sous les couleurs de Jetairfly en 2008, et a transporté depuis lors près de 4,5 millions de passagers, à destination de l'Algérie, l'Espagne, la France, la Grèce et le Maroc. L'extension de ses activités va permettre d'augmenter la fréquence de certaines de ces lignes, et d'y ajouter des vols vers Sarajevo en Bosnie-Herzégovine, Hurghada en Egypte, Trieste et Naples en Italie, ce qui portera à vingt-huit le nombre de destinations vers huit pays.

Parallèlement à cette extension d'activités, la responsable de TUI Fly a également annoncé le recrutement de personnel navigant, à hauteur de 90 personnes, hôtesses de l'air et stewards, dont elle assurera la formation.

L'administrateur-délégué de l'aéroport, Jean-Jacques Cloquet, a indiqué que le BSCA allait, dans quelques jours, franchir la barre des 7 millions de passagers, en affichant un taux de remplissage de 85% de ses avions.

Le ministre des aéroports, René Collin a insisté sur l'accompagnement enthousiaste de la Région wallonne dans les investissements du BSCA, avec l'ambition d'encore augmenter de quatre millions le nombre de passagers dans les 10 ans. Le plan d'investissement prévoit notamment un allongement de la piste, moyennant une étude d'incidence demandée à la Sowaer. Quinze millions ont également été prévus, notamment pour la sécurité des installations.

La compagnie est arrivée à Charleroi sous les couleurs de Jetairfly en 2008, et a transporté depuis lors près de 4,5 millions de passagers, à destination de l'Algérie, l'Espagne, la France, la Grèce et le Maroc. L'extension de ses activités va permettre d'augmenter la fréquence de certaines de ces lignes, et d'y ajouter des vols vers Sarajevo en Bosnie-Herzégovine, Hurghada en Egypte, Trieste et Naples en Italie, ce qui portera à vingt-huit le nombre de destinations vers huit pays. Parallèlement à cette extension d'activités, la responsable de TUI Fly a également annoncé le recrutement de personnel navigant, à hauteur de 90 personnes, hôtesses de l'air et stewards, dont elle assurera la formation. L'administrateur-délégué de l'aéroport, Jean-Jacques Cloquet, a indiqué que le BSCA allait, dans quelques jours, franchir la barre des 7 millions de passagers, en affichant un taux de remplissage de 85% de ses avions. Le ministre des aéroports, René Collin a insisté sur l'accompagnement enthousiaste de la Région wallonne dans les investissements du BSCA, avec l'ambition d'encore augmenter de quatre millions le nombre de passagers dans les 10 ans. Le plan d'investissement prévoit notamment un allongement de la piste, moyennant une étude d'incidence demandée à la Sowaer. Quinze millions ont également été prévus, notamment pour la sécurité des installations.