100 entrepreneurs sensibilisés. Voilà l'objectif de Sharify pour son premier hackathon. La start-up avait déjà accueilli 65 participants lors de son premier start-up weekend organisé en juin.
...

L'économie collaborative et circulaire a le vent en poupe. Et de plus en plus d'entrepreneurs se plaisent à vouloir ajouter une dose d'éthique ou de local à leurs projets. On le voit avec le développement de nombreuses initiatives pour permettre aux particuliers de prendre un rôle actif autour d'eux. Aussi, une bande de jeunes passionnés de start-up s'est mise en tête de jouer les entremetteurs et de stimuler l'entrepreneuriat dans le créneau du collaboratif et de l'économie circulaire. Bastien Van Wylick, Anthony Naralingom et Alexandre Philippe ont fondé, avec quelques collaborateurs, et à côté de leurs jobs respectifs, une ASBL (pour l'instant) qui a " pour mission d'aider les entreprises à devenir plus collaboratives, circulaires et coopératives ". Pour y parvenir, l'organisation est en train de mettre en place trois types d'activités : l'éducation, la création et l'accélération. Chaque activité fait partie d'un programme continu qui permet à l'entrepreneur de découvrir les nouveaux modèles d'entrepreneuriat et de développer son projet rapidement. L'ASBL s'entoure pour cela d'une série de partenaires (Silversquare, Impulse.brussels, Microsoft Innovation Center, etc.). L'ambition ultime ? Proposer un cursus - payant - dédié à ces nouveaux modèles, qui mènerait à un hackathon durant lequel les " étudiants " créeraient leur start-up collaborative qui serait alors éventuellement incubée et boostée avec l'aide des partenaires de Sharify. Le premier hackathon Sharify s'est déroulé ces 2, 3 et 4 décembre à Bruxelles.