L'analyse, qui se base sur les réponses de 435 chefs d'entreprises et responsables du personnel, laisse entendre qu'entre juin et septembre de cette année, 38% des PME belges prévoient de recruter du personnel, alors qu'elles étaient encore 43% en mars. Cela signifie un retour au niveau de septembre 2021.

Les intentions de licenciement ont, quant à elles, augmenté de nouveau pour atteindre près de 10%.

Pour SD Worx, il pourrait s'agir là "des premiers signes d'un ralentissement de la croissance."

L'analyse, qui se base sur les réponses de 435 chefs d'entreprises et responsables du personnel, laisse entendre qu'entre juin et septembre de cette année, 38% des PME belges prévoient de recruter du personnel, alors qu'elles étaient encore 43% en mars. Cela signifie un retour au niveau de septembre 2021. Les intentions de licenciement ont, quant à elles, augmenté de nouveau pour atteindre près de 10%. Pour SD Worx, il pourrait s'agir là "des premiers signes d'un ralentissement de la croissance."