Samsung a dévoilé la semaine passée son nouvel appareil, le Note 9, dans un marché du smartphone qui semble avoir passé ses belles années en termes de croissance. Quelle est la stratégie de Samsung ?
...

Samsung a dévoilé la semaine passée son nouvel appareil, le Note 9, dans un marché du smartphone qui semble avoir passé ses belles années en termes de croissance. Quelle est la stratégie de Samsung ? C'est vrai que le marché du smartphone en Belgique est en baisse par rapport à l'année record de 2016 et que l'on risque de ne plus retrouver les énormes croissances que l'on a connues. Samsung reste bien le n°1 du marché en Belgique malgré un léger recul. Mais en réalité, il faut moins regarder les volumes que la valeur qui, elle, augmente sensiblement. Nous ciblons d'ailleurs plus le segment haut de gamme du marché : nous avons arrêté de commercialiser les simples téléphones mobiles ainsi que les appareils à moins de 150 euros qui n'offraient pas au consommateur une bonne expérience. Aujourd'hui, les gens sont prêts à payer plus cher pour leur téléphone parce qu'ils font tout avec. Vos appareils font toujours plus de choses mais on a quand même l'impression qu'au fil des ans, l'innovation n'est plus toujours au rendez-vous. Est-ce qu'on plafonne en matière d'innovation ? C'est vrai, on doit l'admettre : aujourd'hui, on parle plus d'évolution que de révolution sur le marché du smartphone. Il y a quelques années, nous avions marqué les esprits au niveau des écrans, notamment avec les écrans aux bords arrondis de la famille des Edge, puis des écrans " infinity " ( qui vont jusqu'au bord de l'appareil, Ndlr). La prochaine étape, ce pourrait être l'arrivée des écrans pliables. Nous en avons déjà mais ils restent à l'état de recherche et développement. Pour les proposer au grand public, il faut attendre que la technologie soit vraiment mature. Cela viendra bientôt, je pense. A côté de cela, l'innovation se fait au travers des montres connectées, un marché qui continue de bien grandir, ou de la maison connectée. Nous misons beaucoup sur une plateforme qui permet, via le smartphone, de contrôler tous les appareils (réfrigérateur, aspirateur, éclairage, etc.). Samsung est plus connu comme un fabricant d'appareils qu'un développeur de logiciels. Mais Samsung a annoncé un gros plan d'investissements de 160 milliards en innovation, notamment en intelligence artificielle. Votre groupe va-t-il aller chercher de la croissance sur les terres du software ?Nous savons ce que le client veut aujourd'hui et ce qu'il souhaite demain. L'investissement dans le développement de technologies futures a toujours fait partie de notre stratégie : 40 millions de dollars par jour sont déjà dédiés à la recherche et au développement. Nous exploitons 34 centres dans le monde, avec plus de 65.000 employés purement dédiés à la recherche sur un total de 320.000. Le nouvel investissement a pour but de continuer à alimenter nos aspirations à créer de nouvelles technologies offrant encore plus de facilité et de flexibilité aux gens. L'intelligence artificielle et la télécommunication vont transformer le secteur et nos nouvelles technologies dans ce domaine pourront aider à finaliser la voiture autonome ou conduire à un meilleur suivi de l'évolution de sa santé.