Entre janvier et mars, le bénéfice net a progressé de 10% à 758 millions de couronnes (70,7 millions d'euros) et le chiffre d'affaires de 14,5% à 26,7 milliards de couronnes, par rapport au premier trimestre 2018.

"Tous les secteurs d'activité ont contribué à cette amélioration. Notre offre complète de services de protection, conjuguée à une importante activité commerciale, nous permettent de croître plus rapidement que l'ensemble du marché de la sécurité", se félicite le PDG du groupe Magnus Ahlqvist, cité dans le rapport d'activité.

La marge d'exploitation s'est améliorée de 0,1 point entre les premiers trimestre 2018 et 2019, à 4,8%, portée par "une solide performance en Amérique du Nord, ainsi qu'en Amérique latine et la région ibérique", indique le groupe.

"La marge opérationnelle en Europe s'est également améliorée et a été soutenue par le programme de réduction des coûts lancé en 2018", ajoute-t-il.

Securitas emploie 370.000 personnes dans 58 pays, essentiellement en Europe et en Amérique du Nord.

Entre janvier et mars, le bénéfice net a progressé de 10% à 758 millions de couronnes (70,7 millions d'euros) et le chiffre d'affaires de 14,5% à 26,7 milliards de couronnes, par rapport au premier trimestre 2018. "Tous les secteurs d'activité ont contribué à cette amélioration. Notre offre complète de services de protection, conjuguée à une importante activité commerciale, nous permettent de croître plus rapidement que l'ensemble du marché de la sécurité", se félicite le PDG du groupe Magnus Ahlqvist, cité dans le rapport d'activité. La marge d'exploitation s'est améliorée de 0,1 point entre les premiers trimestre 2018 et 2019, à 4,8%, portée par "une solide performance en Amérique du Nord, ainsi qu'en Amérique latine et la région ibérique", indique le groupe. "La marge opérationnelle en Europe s'est également améliorée et a été soutenue par le programme de réduction des coûts lancé en 2018", ajoute-t-il. Securitas emploie 370.000 personnes dans 58 pays, essentiellement en Europe et en Amérique du Nord.