La sexagénaire avait dirigé le groupe pétrochimique américain Sunoco dans le passé. Elle a fait partie de la liste des femmes les plus puissantes du monde dressée par le magazine Forbes en 2008.

Cette nomination constitue un symbole fort alors que les femmes sont exclues de quasiment tous les postes à responsabilité en Arabie saoudite. Saudi Aramco prépare actuellement son entrée en bourse. Celle-ci est censée intervenir cette année ou au début 2019 et pourrait faire du groupe la plus importante capitalisation boursière de la planète.