Fin mars, le groupe de médias finlandais, éditeur de Libelle et Flair notamment, avait annoncé une restructuration et un licenciement collectif de 65 travailleurs dans plusieurs catégories du personnel, le groupe souhaitant se concentrer, en Belgique, sur les segments "Femmes" et "Home & Deco".

Le nombre de licenciements a donc été réduit d'une dizaine d'unités. Un régime de chômage avec complément d'entreprise sera par ailleurs demandé pour les travailleurs de plus de 55 ans.

Fin mars, le groupe de médias finlandais, éditeur de Libelle et Flair notamment, avait annoncé une restructuration et un licenciement collectif de 65 travailleurs dans plusieurs catégories du personnel, le groupe souhaitant se concentrer, en Belgique, sur les segments "Femmes" et "Home & Deco".Le nombre de licenciements a donc été réduit d'une dizaine d'unités. Un régime de chômage avec complément d'entreprise sera par ailleurs demandé pour les travailleurs de plus de 55 ans.