Samsung entend investir 20.400 milliards de wons (15,6 milliards d'euros) d'ici 2021 pour développer et améliorer ses usines sud-coréennes de production de puces, situées à Pyeongtaek et Hwaseong, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Le site de Pyeongtaek, à quelque 70 km de Séoul, est le plus grand du genre au monde dans lequel Samsung a déjà investi 15.600 milliards de wons sur les deux dernières années pour le construire. La production y a récemment démarré.

Le groupe sud-coréen prévoit également d'agrandir l'usine de production de puces NAND, implantée en Chine dans la ville de Xian, pour répondre à la forte demande de ce type de puces aux très grandes capacités de stockage. Il n'a toutefois pas fourni de précision sur le calendrier et le montant de cet investissement.