Volvo s'attend à recevoir une "demande" du gouvernement suédois en vue d'une reprise de son compatriote Saab, écrit vendredi le Financiële Telegraaf, qui se base sur des sources anonymes au sein de Volvo.

Des fonctionnaires gouvernementaux suédois auraient déjà mené des discussions avec la direction de Volvo, qui ne serait pas contre une reprise de Saab. Pour les Suédois, une reprise de Saab par Volvo, qui est depuis l'année dernière dans les mains du chinois Geely, offrirait davantage de sécurité en ce qui concerne le remboursement du prêt de 400 millions d'euros que la Banque européenne d'investissement a consenti à Saab, ajoute le journal néerlandais. L'Etat suédois s'était porté garant pour ce prêt.

L'entreprise Saab, reprise l'année dernière par le producteur néerlandais de voitures de luxe Spyker Cars, est confrontée à d'importants problèmes financiers. La production a été mise à l'arrêt ces dernières semaines parce que les fournisseurs refusaient de livrer pour contester les retards de paiement.

Trends.be, avec Belga

Volvo s'attend à recevoir une "demande" du gouvernement suédois en vue d'une reprise de son compatriote Saab, écrit vendredi le Financiële Telegraaf, qui se base sur des sources anonymes au sein de Volvo.Des fonctionnaires gouvernementaux suédois auraient déjà mené des discussions avec la direction de Volvo, qui ne serait pas contre une reprise de Saab. Pour les Suédois, une reprise de Saab par Volvo, qui est depuis l'année dernière dans les mains du chinois Geely, offrirait davantage de sécurité en ce qui concerne le remboursement du prêt de 400 millions d'euros que la Banque européenne d'investissement a consenti à Saab, ajoute le journal néerlandais. L'Etat suédois s'était porté garant pour ce prêt.L'entreprise Saab, reprise l'année dernière par le producteur néerlandais de voitures de luxe Spyker Cars, est confrontée à d'importants problèmes financiers. La production a été mise à l'arrêt ces dernières semaines parce que les fournisseurs refusaient de livrer pour contester les retards de paiement.Trends.be, avec Belga