Le parquet de Coblence (ouest) a procédé mardi à des "perquisitions avec des fonctionnaires des douanes dans les locaux de la compagnie aérienne Ryanair dans les aéroports de Francfort-Hahn, Karlsruhe-Baden-Baden, Cologne-Bonn, Düsseldorf-Weeze, Brême et Berlin-Schönefeld ainsi qu'au domicile de pilotes de Ryanair", a-t-il fait savoir dans une réponse écrite à l'AFP, confirmant des informations du journal Die Zeit.

L'enquête de la justice allemande vise les responsables de deux agences de recrutement britanniques travaillant avec Ryanair, soupçonnées de dissimulation de rémunération et de fraude fiscale, ainsi que plusieurs pilotes, soupçonnés de complicité et de fraude aux cotisations sociales.

Les investigations "ne visent pas Ryanair", a souligné dans un courriel à l'AFP Robin Kiely, porte-parole de la compagnie à bas coût. Celle-ci promet de coopérer avec les autorités.

Le parquet de Coblence (ouest) a procédé mardi à des "perquisitions avec des fonctionnaires des douanes dans les locaux de la compagnie aérienne Ryanair dans les aéroports de Francfort-Hahn, Karlsruhe-Baden-Baden, Cologne-Bonn, Düsseldorf-Weeze, Brême et Berlin-Schönefeld ainsi qu'au domicile de pilotes de Ryanair", a-t-il fait savoir dans une réponse écrite à l'AFP, confirmant des informations du journal Die Zeit. L'enquête de la justice allemande vise les responsables de deux agences de recrutement britanniques travaillant avec Ryanair, soupçonnées de dissimulation de rémunération et de fraude fiscale, ainsi que plusieurs pilotes, soupçonnés de complicité et de fraude aux cotisations sociales. Les investigations "ne visent pas Ryanair", a souligné dans un courriel à l'AFP Robin Kiely, porte-parole de la compagnie à bas coût. Celle-ci promet de coopérer avec les autorités.