Ryanair justifie sa décision par la "baisse significative" enregistrée la semaine dernière au niveau des réservations pour la période de fin mars/début avril. En outre, la compagnie aérienne constate une hausse significative du nombre de passagers qui ne prennent finalement pas leur vol, particulièrement depuis l'Italie. Tous les passagers touchés par les annulations de vols seront prévenus "au moins 14 jours à l'avance", assure Ryanair.

En Belgique, Ryanair vole vers l'Italie depuis les aéroports de Charleroi et de Zaventem. Plusieurs compagnies aériennes européennes, dont Brussels Airlines, ont dernièrement annoncé des réductions de plans de vols en réponse à l'épidémie de Covid-19, qui touche désormais l'Europe et singulièrement l'Italie.

Ryanair indique encore ne pas s'attendre à ce que les annulations de vols annoncées lundi aient un impact sur ses prévisions pour l'exercice en cours, qui se termine en mars. "Mais il est bien trop tôt pour spéculer sur l'impact que l'épidémie de Covid-19 aura sur les résultats de l'exercice 2021", ajoute la compagnie à bas coûts.

British Airways annule des centaines de vols

La compagnie British Airways, filiale du britannique IAG, a annoncé lundi que pour "s'adapter à la baisse de la demande due au coronavirus", elle annulait environ 200 vols entre le 16 et le 28 mars, notamment 12 entre l'aéroport de Heathrow à Londres et celui de JFK à New York.

En outre, 171 vols courts desservant l'Italie, la France, l'Autriche, la Belgique, l'Irlande et la Suisse depuis Heathrow sont également annulés par British Airways. Plus tôt dans la journée, Lufthansa a indiqué que le groupe et ses filiales européennes, Austrian Airlines et Swiss, ne proposeraient aucun vol entre l'Allemagne, la Suisse, l'Autriche et la Chine, foyer de l'épidémie, "jusqu'au 24 avril". La compagnie suspend également ses vols vers et pour l'Iran, particulièrement touché par le virus, jusqu'au 30 avril. Quant à la compagnie à bas coûts Ryanair, elle a annoncé lundi l'annulation de jusqu'à 25% de ses vols, principalement vers et depuis l'Italie, prévus entre le 17 mars et le 8 avril.

Ryanair justifie sa décision par la "baisse significative" enregistrée la semaine dernière au niveau des réservations pour la période de fin mars/début avril. En outre, la compagnie aérienne constate une hausse significative du nombre de passagers qui ne prennent finalement pas leur vol, particulièrement depuis l'Italie. Tous les passagers touchés par les annulations de vols seront prévenus "au moins 14 jours à l'avance", assure Ryanair. En Belgique, Ryanair vole vers l'Italie depuis les aéroports de Charleroi et de Zaventem. Plusieurs compagnies aériennes européennes, dont Brussels Airlines, ont dernièrement annoncé des réductions de plans de vols en réponse à l'épidémie de Covid-19, qui touche désormais l'Europe et singulièrement l'Italie. Ryanair indique encore ne pas s'attendre à ce que les annulations de vols annoncées lundi aient un impact sur ses prévisions pour l'exercice en cours, qui se termine en mars. "Mais il est bien trop tôt pour spéculer sur l'impact que l'épidémie de Covid-19 aura sur les résultats de l'exercice 2021", ajoute la compagnie à bas coûts. La compagnie British Airways, filiale du britannique IAG, a annoncé lundi que pour "s'adapter à la baisse de la demande due au coronavirus", elle annulait environ 200 vols entre le 16 et le 28 mars, notamment 12 entre l'aéroport de Heathrow à Londres et celui de JFK à New York.En outre, 171 vols courts desservant l'Italie, la France, l'Autriche, la Belgique, l'Irlande et la Suisse depuis Heathrow sont également annulés par British Airways. Plus tôt dans la journée, Lufthansa a indiqué que le groupe et ses filiales européennes, Austrian Airlines et Swiss, ne proposeraient aucun vol entre l'Allemagne, la Suisse, l'Autriche et la Chine, foyer de l'épidémie, "jusqu'au 24 avril". La compagnie suspend également ses vols vers et pour l'Iran, particulièrement touché par le virus, jusqu'au 30 avril. Quant à la compagnie à bas coûts Ryanair, elle a annoncé lundi l'annulation de jusqu'à 25% de ses vols, principalement vers et depuis l'Italie, prévus entre le 17 mars et le 8 avril.